Le MAG ‘

À la une

Le père Noël s’est installé à Mougins ! Dès le 19 / 11, visitez sa maison…

Oh, Oh, Oh, grande nouvelle ! Cette année, lassés du froid glacial de la Laponie, le père Noël et ses lutins ont tout quitté pour rejoindre Mougins. Ils ont eu le coup de cœur pour une maisonnette du vieux village, un écrin douillet aménagé dans l’ancien four à pain. Et je vais vous dire un secret : ils ne ferment jamais à clé ! Alors en leur absence, n’hésitez pas à pousser la porte pour découvrir leur univers.

À peine entrés, la magie de Noël opère et vous enveloppe. Le feu qui crépite dans la cheminée, le rocking chair qui somnole, le traîneau des lutins prêt à s’envoler, les cadeaux blottis au pied du sapin, la table dressée, et le pyjama qui attend sagement le père Noël dans la chambre…Tout y est. Sans oublier la boîte aux lettres dans laquelle les listes de jouets pourront être directement déposées.

Une immersion féérique dans le quotidien du plus attachant héros des petits & grands enfants !

🎁 À découvrir du 19 novembre au 30 décembre 2022 / Entrée libre
🎄 Village de Mougins – Four à Pain, rue des Mûriers
🛷 Ouvert les mercredis, week-ends & vacances scolaires. (Fermé le 25/12)
🕰️ 10h-13h et 14h-18h.
🥞 « Chalet des gourmandises » avec crêpes, gaufres & boissons chaudes pl. des Patriotes les jours d’ouverture. Patinoire à partir du 7 décembre.
🎁 Corner « Boutique de Noël » à la Maison du Père Noël & à l’Office de tourisme.

 

MAIS AUSSI… LA SAINT-NICOLAS ET NOËL
► Célébration de la Saint-Nicolas mardi 6 décembre au village de Mougins, de 17h30 à 20h30.

C’est le moment idéal pour déposer sa lettre au Père Noël, prendre une photo avec lui, écouter les chants des enfants des écoles de Mougins, se réchauffer autour d’un chocolat ou d’un vin chaud offert par la ville.
A cette occasion, la ville sera mise en lumière. Vous pourrez admirer la très réputée Crèche de Noël fabriquée par nos agents municipaux qui chaque année fait sensation (au Lavoir). Patinoire à partir du 7 décembre, mercredi, week-ends & vacances scolaires.

► Samedi 10 et dimanche 11 décembre, c’est le week-end Marché de Noël à Mougins.

De 10h à 19h, au gré des ruelles du village, les amateurs de bons produits locaux auront la joie de découvrir une cinquantaine de stands d’artisans et producteurs. Tandis que les enfants profiteront, de leur côté, d’animations gratuites de 10h à 18h : patinoire (prêt de patins, gants obligatoires), stand de maquillage, Maison du Père Noël, Crèche de Noël, Jardin du Père Noël avec une photo souvenir offerte par la ville de Mougins.
Des ateliers créatifs seront également proposés :
– « La Cuisine au Miel » fabrication d’un pain d’épices ou d’une pomme d’api
– « L’alchimie de la Ruche » fabrication d’un stick à lèvres à base de cire d’abeille
– « La fabrique des Lutins » crée ton jeu en bois préféré
– « Boule à neige » fabrication de boules à neige
La place Commandant Lamy devrait aussi être assez fréquentée, et même The place to be avec le « Street food », un coin restauration proposé par les chefs du village.

Enfin, dimanche 11 décembre à 17h, la chorale de l’école de musique de Mougins proposera un récital de chants en l’église Saint-Jacques-le-Majeur. Entrée libre.

Renseignements : +33 (0)4 92 92 14 00

Après 7 mois d’importants travaux de rénovation, l’établissement a rouvert récemment ses chambres d’hôtes et espaces de réception, dévoilant sa toute nouvelle mise en beauté…

C’est une somptueuse bastide nichée au cœur d’un parc enchanteur de 5 hectares, avec une vue imprenable sur le village de Mougins. Une ancienne bergerie aux volets bleu lavande ornée d’un impressionnant mûrier blanc qui déploie ses branches au-dessus de la terrasse. C’est cet arbre, typique de son pays d’origine, l’Iran, qui a séduit la maman des actuelles propriétaires Shiva et Eliza, lorsqu’elle a  acquis la propriété en 1978.

Au gré des années, elle a construit un véritable petit paradis accueillant de nombreux hôtes et mariages. Un patrimoine exceptionnel que les deux sœurs Shiva et Eliza ont eu à cœur de préserver et d’embellir encore suite au départ de leur mère. Après 7 mois d’importants travaux de rénovation, l’établissement a donc rouvert récemment ses portes, dévoilant sa toute nouvelle mise en beauté.

  • Au rez-de-chaussée : plusieurs terrasses ainsi qu’ un vaste et chaleureux salon où les hôtes peuvent découvrir les œuvres d’artistes du village.
  • A l’étage : deux chambres ainsi que deux suites grand confort rénovées avec goût et offrant pour certaines des panoramas superbes. Coup de cœur pour la baignoire sur pieds avec vue plongeante sur le vieux village de Mougins !
  • Dans les jardins : des essences méditerranéennes par centaines, une piscine qui s’étend toute en longueur entre les oliviers, un terrain de tennis, des espaces ombragés, une forêt… Dépaysement garanti !
  • Dans une seconde partie : une petite salle de réunion et de très vastes espaces de réception pour l’organisation d’événements.

Jusqu’à décembre, l’établissement accueille les vacanciers dans ses chambres d’hôtes en semaine, puis les mariés et leurs invités le week-end. A partir de 2023, la partie chambres d’hôtes devrait prendre le dessus.

Plus de renseignements :

  • 104 Avenue Maurice Gridaine, 06250 MOUGINS
  • +33 (0)4 92 92 92 97
  • +33 (0)6 70 22 64 75
  • paradisdesoiseaux@orange.fr
  • www.domaineduparadisdesoiseaux.com

Une jolie boutique façon cabane en bois et sur les étals, des meules de nougats, de pâtes de fruits et de calissons. Voilà ce que propose la nouvelle adresse gourmande située au bout de la charmante rue des Orfèvres, au cœur du village ! Après Menton, Nice et Saint-Paul-de-Vence, la famille de confiseurs Bruno vient en effet de choisir Mougins pour y proposer ses douceurs artisanales…

Des nougats de toutes sortes, les plus naturels possibles, à base essentiellement de miel et de blanc d’œuf. Leur particularité : leur étonnant moelleux qui fond en bouche. On les achète par grandes tranches.  Les meules qui pèsent entre 30 et 50kg sont fabriquées à Montélimar, pays du nougat, où l’histoire familiale a débuté en 1988 avec les grands-parents. Dans les compositions, les produits français sont privilégiés. Le miel provient d’un petit producteur exclusif à Valensole, les fruits 100 % bios sont produits à Nice, quant au caramel beurre salé, il vient tout droit de Bretagne.

Les goûts vont des plus classiques (amande, pistache, fruits confits…), aux spécialités de la maison telles que le nougat au caramel beurre salé, en passant par des versions plus originales : Nutella, Oréo, M&M’s, lavande… Il y en a pour toute la famille !

Autres produits artisanaux à découvrir au sein de la boutique : les pâtes de fruits à teneur réduite en sucre (30% contre 50% dans les versions classiques) et aux saveurs inédites. Sans oublier les calissons inspirés de la recette aixoise (pâte d’amandes, orange, citrons et melons confits), mais présentés là encore sous forme de meule..

Ouvert 7/7 de 10h à 19h. La Gourmandise. Rue des Orfèvres.

69 €/kg. Comptez au minimum 25-30 euros.

www.confiseriejarods.com

 

Chaque année, le village accueille au gré de ses ruelles pittoresques et sur ses sites les plus emblématiques une exposition d’œuvres monumentales à ciel ouvert ! Après le franc succès des animaux sculptés signés Davide Rivalta, la nouvelle exposition Monumental 2022  s’installe dès le 2 avril et accueille les œuvres « pimentées » du célèbre artiste italien Giuseppe Carta. Pus d’une soixantaine de sculptures installées sur une vingtaine de sites de la commune, notamment dans le vieux village !  Des piments, des fruits, des légumes à taille humaine qui vont envahir Mougins, avec en fond, un message écoresponsable et environnemental. En mettant en lumière tel un miroir grossissant les richesses de la Terre, l’artiste espère sensibiliser le public au respect de celle-ci !

Qui est l’artiste Giuseppe Carta ?

► Giuseppe Carta est un peintre et sculpteur italien de renommée internationale. Il est né en 1950 à Banari en Sardaigne, un petit village de la province de Sassari.

► Son intérêt pour la peinture se manifeste dès l’enfance. Alors qu’il est encore adolescent, il révèle également une forte passion pour la musique et décide de s’inscrire au conservatoire avant de devenir lui-même enseignant d’orgue et de piano . Il écrit également deux romans et une vingtaine de nouvelles et collabore sporadiquement avec le Corriere del Pomeriggio.

►Au début des années 80, le désir et la volonté de Giuseppe Carta de se consacrer totalement à la peinture mûrissent et il décide d’abandonner l’enseignement pour se consacrer à l’étude et à la recherche d’un réalisme pictural de plus en plus réel.

Le fil rouge de ses œuvres est la nature : des fruits vivants, très animés, sont représentés tant dans leurs moments de splendeur maximale que dans ceux de caducité, d’évolution et de maturation. Pour Giuseppe Carta, la nature tout comme l’humanité est belle, même dans son imperfection.

► La peinture est dans un premier temps son outil de prédilection. Il se spécialise dans les natures mortes et multiplie les expositions partout dans le monde dans des lieux de prestige dont le Grand Palais ou l’Espace Branly de la Tour Eiffel.

►Puis vient la sculpture qui donne en quelque sorte « vie » à ses natures mortes. Il nomme le processus de création « Germination » : la naissance soudaine, presque magique et anormale, de grands fruits en résine polychrome, en bronze ou en aluminium réfléchi. Ses piments, tomates, citrons, cerises, fraises, grenades, oignons et autres olives séduisent le monde entier. Les expositions / installations se multiplient et le mènent jusqu’en Chine ! A Chongqing, un piment de plus de 7,50 mètres de haut est installé sur l’une des places principales de la ville. Prochain arrêt : Mougins !

→ Monumental 2022 – Entrée libre. Plans disponibles à l’Office de tourisme. Infos : 04.92.92.14.00

 

 

 

La viande haute couture, directement de la ferme à l’assiette… Voici le credo du tout nouveau restaurant « Bohème » qui a ouvert récemment à l’entrée du village, dans le bel écrin de l’ex-Paloma. A sa tête, un enfant du village, Maxime Petit, associé à Alexandre Polmard, fils d’éleveurs/bouchers fournisseur des plus grandes tables françaises.

Maxime Petit a grandi à Mougins.  Fils de boucher, il côtoyait déjà dans sa jeunesse les cuisines des grands chefs qui se fournissaient chez son père, dont le célèbre Roger Vergé. Il a appris très tôt le respect du produit et admiré le savoir-faire de ses aînés, leur goût pour la qualité et l’authenticité des matières premières. Autant de valeurs qui, quelques années plus tard, ont fait de sa rencontre avec Alexandre Polmard, fils des éleveurs / bouchers fournisseurs des plus grandes tables françaises, un véritable coup de foudre professionnel.

Tous deux passionnés, Maxime & Alexandre prônent une même consommation éthique de la viande. Inspirés par l’élevage raisonné pratiqué par la Maison Polmard (sélection minutieuse des animaux, seulement 2 abattages / semaine, valorisation de toutes les parties de la bête, aucune surproduction…) ils créent leur propre filière d’élevage, « Héritage », afin que cette « autre viande » soit accessible à un grand nombre de restaurants.

Puis ils décident de lancer ensemble tel un emblème de leur philosophie le restaurant « Bohème ». Maxime a piloté avec succès « Le Grill de Mourachonne » à Pegomas durant dix ans, il connaît le métier.  Alexandre n’est pas novice non plus, la maison familiale Polmard dont il a repris les rênes en 2012 fournit les tables gastronomique de l’Hexagone et possède déjà trois restaurants en Lorraine et à Paris.

Dans ce nouvel établissement mouginois inscrit dans la lignée des nouveaux modes de consommation responsables, « on donne du sens à ce que les clients mangent, on leur explique, on leur fait découvrir des pièces inédites, le but étant de valoriser toute la bête afin d’éviter toute surproduction », confie Maxime Petit. Chaque jour, l’ardoise affiche les morceaux disponibles. Celles-ci sont soigneusement préparées au barbecue au feu de bois ou au charbon argentin, la cuisson idéale. Pour parfaire l’expérience, nous avons fait venir du Pérou le chef Manuel Rondan Rodriguez qui excelle dans ce type de préparation. Alexandre l’avait repéré dans un resort aux Maldives ! « 

La carte affiche une cuisine fusion, avec essentiellement de la viande, mais aussi d’autres choix, dont du poisson, lui aussi choisi de façon éthique et responsable. Ici, même la décoration respecte cette philosophie. Conçue par l’architecte d’intérieur Chloé Genter, elle allie l’élégance des tables mouginoises aux matériaux naturels, nobles et authentiques. Le cadre est chaleureux, propice à la dégustation, à la mise en valeur du produit. En salle, à la tête des équipes, on retrouve Patrice Dubois, ex-manager du Paloma, également passé par La Bastide Saint-Antoine de Jacques Chibois, garant d’un service soigné et exigeant.

Vous laisserez-vous tenter par cette nouvelle et singulière expérience gustative ? De nombreux clients sont déjà séduits !

Bohème, mardi-samedi / 47 Av. du Moulin de la Croix. / 06 76 98 05 15 / MENU ►  qrco.de

 

 

Quoi de plus romantique qu’une soirée en tête à tête dans notre charmant village de Mougins pour la Saint-Valentin ? Découvrez les menus concoctés pour l’occasion par nos restaurateurs…